La bas si j'y suis Daniel MERMET - Nadine,11 septembre 2001...

Le 1 mai 2010
Nadine, 11 septembre 2001
Qui eut cru qu'un jour l'on regretterait ça ?
Avant il y avait le boulot, le fordisme, le paternalisme. Ainsi que le Moulin-Légume, le Robot-Marie, et le Robot-Marinette.
Et il y avait ceux qui voulaient faire autre chose. Ce qui s'emploieraient à ce que ce soit différent. Ah, que le passé est joli.
Aujourd'hui, Moulinex ne libère plus la femme. Et le million de chômeurs qui arrivent en fin de droits en 2010 est rassuré, Sarkozy l'a promis, "personne ne restera sur le bord de la route".
Nadine, licenciée de Moulinex, comme les autres, le 11 septembre 2001, est toujours sur la route. Celle du Pôle emploi et du RSA.
Un reportage de Pascale Pascariello
Nadine, 11 septembre 2001 Partie 2
"Moulinex libère la femme"
Combien de Françaises et de Français ont découvert un jour qu'ils étaient superflus ? Qu'ils étaient devenus indésirables.
Casse sociale, casse morale. Un pays ravagé par le chômage.
Mais elles ne se sont pas résignées. La cour d'appel de Caen a statué en leur faveur en 2009, jugeant le licenciement de 568 personnes "sans cause réelle". Et les Moulinex ont porté plainte contre huit anciens dirigeants de l'entreprise, qui ont été mis en examen.
Ce n'est pas une victore totale. Mais il y a des batailles qui se gagnent.
Un reportage de Pascale Pascariello
Pour écouter:http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1920

Info suivante
Info précédente

Retour

187288 visites depuis le 10 janvier 2019

Réalisé par www.pbdi.fr